Bien le bonjour ! Nous continuons notre périple à Katmandou avec une semaine bien chargée rythmée par les coupures d’électricité bi-quotidiennes. Je n’ai pas connu l’eau chaude depuis le départ. Mais c’est un mal pour un bien, ça nous permet de nous déquaniller un peu le matin car les nuits sont dures… Dures comme les matelas, dures commes les couettes en yak et dures comme les oreillers (qui s’assimilent davantage à des rondins de bois qu’à des oreillers). En revanche, c’est toujours avec impatience qu’on attend l’heure du repas pour pouvoir découvrir de nouvelles saveurs. Attention si vous cherchez à fuire les touristes, il faudra alors tenter de communiquer avec un serveur qui ne parle pas un mot d’anglais… Dans ce cas, et si vous êtes serein niveau transit, tentez le plat au pif ! Nous avons donc été invité dans la modeste demeure de Pemba, petite maison avec fenêtres…Continue Reading
Namaste ! Enfin, on y est ! Après 17h de voyage, on est arrivé dans notre modeste guesthouse de Katmandou. On arrive exténué, j’ai bien essayé de dormir à même le sol dans l’aéroport de Doha mais c’est loin d’être efficace. Du coup, toute la fatigue accumulée s’est transformée en petite rhino sympathique. Pemba (notre guide pour LE trek) m’a reconnu à l’aéroport et nous sommes invités à déjeuner chez lui dans sa modeste demeure. Dhal bat au menu ! Miam Miam.   On a eu le temps de faire une longue balade sous le soleil jusqu’à Swayambhunath, le temple des singes. Oui oui ces bestioles ne sont jamais très loin…
On y est ! Après plus d’un an de préparation, notre rêve devient enfin réalité. Première étape direction le Népal et plus précisément Katmandou ! Départ programmé le 9 décembre pour une semaine les naseaux dans les épices puis un trek de 10 jours… Vous pouvez voir notre position en cliquant juste au dessus. et n’hésitez pas à nous laisser des petits messages pour ne pas qu’on oublie de revenir ! A dans 6 mois !
Survival of the fittest : Course épique de 10km à Londres dans une usine désaffectée regroupant plus de 8000 participants… Au menu toute une flopée d’obstacles aussi divers que réconfortants : bains de boue, piscines de glaçons, fût de houblon a transporter, saut de haies, murs et sacs de ciment… Résultat : 1h02min ! Plus qu’honnête pour une première participation (même si j’ai perdu l’usage de mes jambes pendant 72h… L’année prochaine rebelote ! Objectif : 50 min ! Who’s da boss ?
Week end de 4 jours dans un hôtel de luxe (Aventino San Anselmo), 20°C milieu février quand on est dans le négatif sur Paris…