Nous nous réveillons comme des fleurs dans véritable petit paradis arboré et fleuri. Goanikontes fait partie de ces haltes qu'on oublie pas. Nous engloutissons un savoureux breakfast entourés de quelques voisins incongrus paissant ça et là en totale harmonie : des hamsters, porcs, des oies, des biquettes, un paon et même des alpagas. Batteries rechargées, nous voilà on the road again à travers brousse. Lire l'article
Nous nous attardons à l'aube pour contempler une dernière fois le gouffre du Fish River Canyon révélé par les premiers rayons. Nous reprenons la route pour une étape ambitieuse qui doit nous emmener jusqu'à Luderitz, ex-ville coloniale allemande (son architecture et sa choucroute) sur la côte Atlantique de l'extrême sud ouest du pays.
Lire l'article
Douze mois qu'on l'attendait, qu'on le préparait, qu'on le rêvait. Notre périple en Namibie est enfin une réalité. A l'aéroport, nous sommes accueillis, présence du président namibien himself oblige, par un tapis rouge et une fanfare folklorique : une trentaine de musiciens engoncés dans leur costumes colorés et moulants soufflent dans leurs trompettes sous une petite chaleur de 35°C. Durant les 20 min de transfert de l'aéroport vers l'agence, on a le temps d'apercevoir des macaques et même une girafe qui broutait le long de l'autoroute. easy pizzy.
Lire l'article
Depuis le temps qu'on en parle ! Passer quelques jours entre frère et sœur à rouler notre bosse/front et battre la campagne en quête d'aventures. Et comme j'aime les surprises, je lui ai préparé un joli road trip sur les bords de Loire... Départ de Cour Cheverny près de Blois pour rejoindre Tours quelques 80 km plus loin...
La surprise aurait pu s'arrêter là mais j'ai eu la subtile idée de réserver un véhicule de poids : un superbe tandem !
Lire l'article
Quoi de plus sympathique qu'une belle petite escapade à Venise pour ce petit week end Pascal ? On arrive en pleine nuit après 45 minutes de bateau d'une lenteur extrême, accueillis par notre hôte, le dodu Filipo. En suivant ce jovial personnage de ruelles en ruelles, de ponts en ponts, pour rejoindre notre petit appartement situé dans le quartier de Castello, on s'aperçoit qu'on ne nous avait pas dupé : Venise est un labyrinthe, il faudra s'y accommoder. Lire l'article
Nous arrivons pouilleux et poussiéreux dans Queenstown, capitale des sports extrêmes. Une douche salvatrice nous permet de retrouver la civilisation avec un peu plus de décence. On a mis le prix (47$) mais on a réussi à voir ce satané kiwi ! Bon ok, dans une salle quasi noire mais on ne pouvait pas quitter l'île sans voir cet animal emblématique qui disparaît peu à peu au contraire des possums -importés par 2 frères australiens pour un commerce de fourrure puis relâchés dans la nature et qui se sont multipliés pour devenir une véritable plaie pour l'écosystème. Lire l'article
Nous reprenons la route sous un déluge sans nom dans un brouillard à découper au couteau. Les trombes d'eau ne font que s'intensifier et rapidement des cascades apparaissent de toute part de la route. Le spectacle est à la fois fascinant et un peu stressant. Les rivières d'un bleu laiteux sont devenues marronnasses et des éboulis de boue et de rocailles encombre déjà certaines parcelles de la seule route qui nous conduit au sud... Lire l'article
Partir en Nouvelle-Zélande, de l'autre côté du globe, ça se mérite. Sur le papier c'est 35h. Paris > Dubaï Dubaï > Sydney Sydney > Christchurch. Finalement, ce sera 41h. Retard, avion raté, 6 heures de plus au compteur, on arrive à 22h à Christchurch, hébétés et malodorants. Lire l'article