Road Trip en tandem en mode Brotha&Sista sur  les bords de Loire

Depuis le temps qu’on en parle ! Passer quelques jours entre frère et sœur à rouler notre bosse/front et battre la campagne en quête d’aventures.
Et comme j’aime les surprises, je lui ai préparé un joli road trip sur les bords de Loire… Départ de Cour Cheverny près de Blois pour rejoindre Tours quelques 80 km plus loin…

La surprise aurait pu s’arrêter là mais j’ai eu la subtile idée de réserver un véhicule de poids : un superbe tandem ! -Rire jaune-
Après une petite chopine au soleil pour remplir le réservoir on enfourche notre bolide, droits comme des i, fiers comme des hippocampes.

500 mètres plus loin, on a déjà pris nos libertés par rapport à l’itinéraire conseillé.

Premières gouttes de sueur entre les omoplates. 

Premières gorgées d’eau plate.

30 minutes plus tard, le GPS de l’Iphone est quelque imprécis, nous voilà noyés dans un océan jaune. A part Elsa, que du Colza à perte de vue…

La boue et les champs labourés nous font dérailler. D’abord d’un point de vue mécanique (3 fois) puis d’un point de vue psychique. 
Une descente interminable. Et enfin… La Loire !

Il nous reste 50 bornes. Gloups.

La balade est bucolique, les papillons sont de sortie et les côtes aussi. Sans excès, notre tandem pèse au moins son quintal, pourtant je constate avec fierté que la sœurette mouline, sans maugréer, avec rage son pédalier.

On croise quelques flemmards sans ego à califourchon sur de vulgaires vélos. Mais aussi, d’autres champs, des forêts, des châteaux, de Chaumont à Amboise.

Et au 65ème kilomètre, aussi soudainement qu’une crevaison, Zezette pose pieds à terre.
Elle n’ira pas plus loin.

Elle fuit en auto-stop et me laisse comme une vieille chaussette. Lessivé. Avec encore 15 km à traîner mon cul ramolli littéralement collé à cette foutue selle qui, elle, ne fait que durcir…
On se rejoint à Tours, pour une dernière montée monstrueuse dans les hauteurs de la ville pour rejoindre Pascal, notre chaleureux hôte pour la nuit… Une zappi et au lit.

Le dimanche est pluvieux et l’idée de se remettre en selle est effrayante… Doux rêves de changement de monture…

Cette photo n’est pas de moi =)

Balancés entre Car, Auto-stop et TER, on prend le temps de visiter le majestueux château d’Azay-Le-Rideau…
Motivacion !!! Je déploie le reste de mon énergie pour ramener notre engin de l’enfer et récupérer avec bonheur notre auto. Si belle. Si confortable. Si douillette pour nos fessiers royaux…

Notre 3ème journée est essentiellement concentrée dans une déambulation sans fin entre bois de cerfs et têtes de sangliers à travers les stands de la grande brocante du Château de Chambord. Roi des Châteaux.
Deux bolos à Westeros. 

 

Pour le week end reposant les doigts de pieds en éventail à siroter un mojito, on repassera. Pour d’autres souvenirs comme celui-là avec toi, c’est quand tu voudras.